Les bonnes raisons de se mettre au vélo ! - NOMADE STORE
349825
post-template-default,single,single-post,postid-349825,single-format-standard,eltd-cpt-2.2,ajax_fade,page_not_loaded,,moose-ver-3.3, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,paspartu_header_aligned,paspartu_header_set_inside,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Les bonnes raisons de se mettre au vélo !

Le vélo est un formidable moyen de se déplacer au quotidien. Plus qu’un loisir, se déplacer en vélo s’est démocratisé et ce deux roues accompagne désormais les citoyens dans tous leurs déplacements !

1 / Rouler en vélo est le moyen de transport le plus rapide en ville !

Le vélo est le mode de déplacement le plus rapide en ville puisque la vitesse moyenne automobile en ville est de 15.2km/h. Sur des trajets de proximité, le vélo est donc aussi rapide qu’une voiture. De plus, un cycliste est pleinement maître de son temps et de son trajet : il est possible de calculer précisément son temps de déplacement, quelle que soit la météo, qu’il y ait des embouteillages ou non. Si on a le temps, on peut flâner, découvrir un nouvel itinéraire, s’arrêter, discuter.  Pour les trajets de moins de 5 km, le vélo est imbattable !

2 / Le vélo est bon pour la santé !

Rouler à vélo permet de faire du sport pendant ses déplacements, et gratuitement ! Praticable à tout âge il permet de lutter entre autres contre les accidents cardio-vasculaires et l’obésité. De plus, on sait que la pratique d’un exercice régulier favorise la libération d’endomorphines, l’hormone du plaisir. Ainsi, les pratiquants d’une exercice physique régulier notent de nombreux bienfaits au quotidien (meilleure forme, sommeil réparateur, renforcement du système immunitaire) et à long terme les études scientifiques prouvent qu’un exercice quotidien régulier allonge l’espérance de vie.


L’étude montre aussi que les automobilistes qui ont décidé de  passer au vélo pour se rendre à leur travail se considèrent en meilleure santé après 12 mois. Un argument de force pour se décider à adopter le vélo, si ce n’est pas encore fait !

3 / Le vélo source de bien être !

Pédaler, c’est la possibilité d’avoir un temps pour réfléchir, se concentrer, se détendre. Le vélo relaxe, aide à prendre du recul. Un vrai facteur de ressourcement, qui permet de faire une vraie coupure de son quotidien deux fois par jour. Une petite bulle de bien-être !

Le corps pédale, et l’esprit s’envole… vers sa journée de travail, vers la soirée qui se prépare ou vers les vacances prochaines. On ne connait pas le stress et l’inconfort d’avoir à monter dans un métro ou un bus rempli de voyageurs…

Le cycliste connaît parfaitement le temps qu’il lui faut pour joindre un point à un autre. Il n’est que peu concerné par les embouteillages, pannes ou grèves. Il est donc plus décontracté pour aller ou revenir de son lieu de travail. Conséquences : à sa bonne forme physique, s’ajoute le fait qu’il est moins stressé et donc plus apte à l’action.

4 / Le vélo, transport écologique !

Il est en effet indiscutable que la présence des piétons et des vélos facilite un climat apaisé dans une ville. De nombreuses communes ont créé des zones de circulation apaisées (limitation à 30 km/h, zones de rencontres et de partage de l’espace entre les différents usagers).  Pas de rejets de gaz à effet de serre, de micro-particules ou d’émanations toxiques, pas de bruit. La pratique cycliste apaise la ville et améliore ainsi la qualité de vie de tous. De plus le vélo est silencieux et préserve l’environnement sonore.

5 / Lé vélo, transport économique !

À vélo, pas besoin de faire le plein, pas de taxes ou d’assurances, peu de frais d’entretien ou de réparation, pas de parking coûteux… Un vélo ne coûte pas cher et son prix est amorti dès la première année. Si on souhaite acheter un vélo de qualité, il faut considérer cet achat comme un investissement, à amortir sur plusieurs années, et ne pas hésiter à comparer les économies réalisées par rapport au coût global d’une voiture (achat, parking, assurance, carburant, etc.).

Le vélo est également bon pour l’économie de quartier, les cyclistes (et les piétons) effectuent leurs achats dans leur quartier, et s’arrêtent plus facilement et plus souvent.

6 / Le vélo, découverte et liberté !

Plus généralement, le terme de « liberté » accompagne souvent le vélo : il peut être utilisé par tous. Dès le plus jeune âge, c’est un moyen d’être plus rapide ; pour les adolescents, il représente les débuts de l’autonomie.

Au contraire, à vélo, on vit pleinement le passage d’une saison à l’autre : on s’habille en fonction de la météo : au plaisir des robes légères pendant l’été succède la sensation cocooning quand on est bien enveloppé dans sa doudoune en plein hiver.

A vélo, comme à pied, on est plus attentif : on remarque les fleurs, on respire les parfums du printemps, on entend les oiseaux…

Si ces 6 raisons ne vous suffisent pas, Carfree en a recensé 185 !

Extraits :

Vélo cité

Cyclable